lundi 21 février 2011

Laure Crandelain, de Claude Mouflard

Laure Crandelain

Claude Mouflard

Editions A Contresens

176 pages












Résumé :

Quels événements, dans la Thiérache d’après-guerre, peuvent conduire du bistrot « Le Dernier Sou » à l’hôtel du Palais et de La Primatiale de Lyon, puis aux vitrines d’Amsterdam ? Le refus d’une vie tracée à l’avance, la passion de l’écriture ou tout simplement l’Amour ? En dévoilant le quotidien de Laure et Lou, Claude Mouflard livre ici un bouleversant témoignage humain. Par sa sincérité, ce roman nous laisse un inoubliable parfum de candeur et de jeunesse…


Mon avis :

J’ai reçu ce livre en partenariat avec les éditions A Contresens, que je remercie pour leur envoi.

C’est une lecture rapide, facile, pas désagréable. Mais je n’ai pas été transportée. Honnêtement je me suis plutôt ennuyée pendant ma lecture.

On découvre Laure, qui nous raconte à la première personne sa propre histoire, sa petite vie calme et tranquille dans un petit hameau perdu dans l’Aisne au début des années 60. Laure est née en 1945 de la liaison de sa mère avec un soldat américain qu’elle n’a jamais connu. Elle vit à Etricourt chez sa grand-mère, qui, comme tout le monde à Etricourt, fabrique des paniers en osiers. Après avoir obtenu son certificat d’étude, et malgré la possibilité offerte par son enseignante d’obtenir une Bourse pour poursuivre sa scolarité, sa grand-mère lui refuse cette possibilité et elle se met donc, comme tout le monde à Etricourt, à faire des paniers en osiers.
Heureusement il y a Julia, la voisine si compréhensive et toujours là pour Laure. Et Antoine, le jeune garçon qu’elle voit en secret. Puis un jour, arrive un écrivain, Théo, qui fera découvrir à Laure les bonheurs de la lecture.

Ce roman est construit en deux parties. La première raconte le quotidien de Laure, puis la seconde partie nous trame les aventures de Lou, dont je ne peux pas vous dévoiler grand-chose sans en dire trop sur l’histoire de Laure.
Il s’agit de deux histoires de vies, mais aussi de deux histoires d’amour, liées l’une par l’autre.

Petite anecdote intéressante, dans l’ensemble du livre, soit par leur métier, soit par leur passion, la plupart des personnages sont reliés à l’univers littéraire et au monde de l’édition.

Ce roman se lit vite et avec beaucoup de facilité, mais je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire ni aux personnages. Je ne me suis attaché ni à Laure ni à Lou, bien que j’ai préféré le récit de Lou, plus adulte.

Le style de l’auteur est fluide et agréable à lire. Malgré une histoire et des personnages qui ne m’ont pas captivée, j’ai tout de même lu cet ouvrage avec douceur et légèreté. Je souligne donc la qualité de la plume de Claude Mouflard, qui a un talent non contestable ! J’ai remarqué une certaine attirance dans son style d’écriture pour les figures de styles, qu’il utilise de manière toujours très subtile et joliment amenée. Entre autre, la répétition de phrases complètes, à divers moments du récit, m’a un instant interloquée avant de prendre la mesure de la qualité du style.


Mon bilan :

Un roman doux et léger, court, à la plume de qualité et qui se lit vite. Cependant, une histoire qui ne m’a pas emballée, des personnages pas assez attachants pour moi. Le tout m’a laissée un peu indifférente, mais ceci ne remet en cause en rien la qualité littéraire de l’ouvrage. D’autres que moi ont beaucoup aimé ! Encore merci à la maison d'éditions pour m'avoir permis cette découverte !

3 commentaires:

Anne Sophie a dit…

je vais bientôt le lire ;)

Malo a dit…

Je l'ai lu il y a peu et j'ai été enchantée par ce petit roman. La plume de l'auteur, comme tu le dis, est d'une grande qualité et, contrairement à toi, je me suis attachée aux personnages. J'en garderai un merveilleux souvenir. Un auteur, que je compte bien suivre !

lasardine a dit…

j'ai trouvé ce petit roman poignant et j'ai surtout beaucoup aimé la belle écriture de l'auteur :)