jeudi 6 janvier 2011

Lucky Luke contre Pinkerton, Achdé

Les Nouvelles Aventures de Lucky Luke d'après Morris
Tome 4 : Lucky Luke contre Pinkerton

Achdé, Pennac et Benacquista

Editions : Lucky Comics

46 pages

Fiche Livraddict :





Ceci est un Murmure Express (mais c'est quoi, un Murmure Express ?)


Résumé :

Rentré d'une mission secrète au Mexique, Lucky Luke découvre qu'un nouveau héros a conquis l'Ouest. Allan Pinkerton, adepte de méthodes d'investigation révolutionnaires et de la tolérance zéro, veut pousser le justicier solitaire vers la retraite afin de gagner les faveurs du président Lincoln.



Ce qui se murmure autour du livre :

  • Il s’agit du 74ème album de Lucky Luke
  • 4ème album de la série Les Nouvelles Aventures de Lucky Luke d’après Morris


Mon avis :

Mon mari a eu cette BD en cadeau à Noël. Ne résistant pas à l’envie d’une petite lecture rapide et agréable, je lui ai emprunté et je l’ai littéralement dévoré (1h de lecture environ).

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu de BD, et des années que je n’avais pas ouvert un Lucky Luke.
Ce livre là est le 4ème tome des Nouvelles Aventures de Lucky Luke d’après Morris. Depuis le décès de ce dernier en 2001, c’est le dessinateur Achdé qui a repris le flambeau, accompagné pour les trois premiers tomes par Laurent Gerra en tant que scénariste (qui remplace donc à ce rôle Goscinny). Mais pour ce 4ème volet, en lieu et place de Laurent Gerra nous avons un grand écrivain français, Daniel Pennac (notamment connu pour sa saga Malaussène), et un scénariste/écrivain, Tonino Benacquista.

Ces nouveaux dessinateurs et scénaristes restent très fidèles aux dessins et à l'esprit de Morris et Goscinny.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, rempli de références subtiles et drôles à la fois, et de nombreux anachronismes. Quelques exemples ? On peut découvrir un chef indien du nom de Red Bull, deux « experts » ressemblant fortement aux acteurs de la série éponyme, les caricatures des scénaristes, l’apparition d’Eliot Ness, un camion de livraison Fauchon….

On nous parle aussi de l’engorgement des prisons, du fichage des citoyens… Autant de sujets très actuels !
L’ambiance est incomparable, nous suivons les péripéties de Lucky Luke peu après l’élection d’Abraham Lincoln, et l’époque est très bien retranscrite dans les dessins : l’architecture, les costumes… Le far-west dans toute sa splendeur ! Grâce au pianiste du saloon, on est plongé pleinement dans l’atmosphère de Lucky Luke, et il est impossible de ne pas fredonner les chansons des dessins animés. « I’m a poor lonesome cowboy… and a long long way from home… » mais aussi « Bang Bang Lucky Luke, c’est lui qu’à le truc, pour nous étonner, Bang Bang Lucky Luke, même les Dalton, qui ne craignent personne, ont peur de Lucky Luke… ».


Mon bilan :

Un super moment, plein d’émotion et d’humour. J’ai eu l’impression de retrouver un vieil ami, que je peux désormais mieux comprendre et apprécier à sa juste valeur ! Une BD à ne pas manquer !

4 commentaires:

Phooka a dit…

J'ai beaucoup aimé ce tome que j'ai lu dans la magazine de Spirou! :))

scor13 a dit…

J'aime beaucoup les BD. Il faudrait que j'en lise de nouvelles. Pourquoi pas celle ci que je ne connais pas

Anne Sophie a dit…

ah mon namoureux l'a peut etre dans ses BDs je vais y jeter un oeil !!

Malo a dit…

Ah Lucky Luke... Quand j'étais gamine, je dévorais ces BD. J'en profite pour te dire que j'aime beaucoup ton blog. Bisous