mercredi 10 novembre 2010

La Maison de la Nuit, tome 1 : Marquée


La Maison de la Nuit, tome 1 : Marquée

De P.C. et Kristin Cast

330 pages

Fiche Livraddict :



Résumé éditeur
:
Entrez dans la Maison de la Nuit à vos risques et périls.
Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres...
Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s'approche d'elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit : "Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t'attend à la Maison de la Nuit". A ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée mais - elle le sait - elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou... mourir.

Mon avis :
Une superbe découverte !!
Je n’avais pas prévu de le lire, mais je l’ai trouvé par hasard dans la pile des retours de la bibliothèque et la couverture m’a beaucoup attirée alors je l’ai pris. Quelle bonne idée ! Je n’ai vraiment pas été déçue. Je suis d’ores et déjà impatiente de lire la suite, Trahie.
Dans ce tome, nous découvrons Zoey, qui très rapidement se retrouve marquée, ce qui signifie qu’elle a été choisie pour devenir un vampire. Mais c’est une toute nouvelle et très originale mythologie vampirique que nous découvrons ici, puisqu’il n’est pas nécessaire d’être mordu pour devenir un vampire, mais qu’une formation de 4 ans permet de s’y préparer. Il s’agit en fait d’une Transformation génétique progressive, qui peut s’interrompre à tout moment par la mort du novice (« oisillons ») si son corps n’accepte ou ne supporte pas la Transformation : une sorte d’overdose se déclenche et engendre en quelques heures la mort.
L’héroïne doit donc quitter sa famille, ce qui n’est pas un déchirement pour elle car sa mère, remariée, est totalement soumise à son nouveau mari, que Zoey nomme son « beauf-père » et qui est un tyran familial. La seule attache humaine de Zoey est sa grand-mère, une Cherokee qui pratique de nombreux rituels pour communiquer avec les esprits de sa tribu. Nous découvrirons tout au long du livre que les ancêtres Cherokee de Zoey seront d’un grand secours pour elle, et se rapprocheront, en de multiples occasions, de la mythologie vampirique du Temple de la Nuit.
Zoey intègre donc le Temple de la nuit, école de vampires où elle se fait un groupe d’amis très attachants (Lucy sa camarade de chambre, Damien seul garçon (gay) du groupe, et les « jumelles » Shaunee et Erin tellement semblables en comportement qu’elles ont hérité de ce surnom), mais également quelques ennemis, les Filles et Fils de la Nuit, groupe d’adoratrices/eurs de la déesse Nyx, mené par Aphrodite qui va très vite devenir la pire ennemie de Zoey. L’héroïne va devoir intégrer ce groupe pour se protéger ainsi que ses amis.
Dans ce tome, l’amour est aussi au rendez-vous puisque Zoey tombe sous le charme d’Erik, très beau garçon qui est malheureusement entre les griffes d’Aphrodite…
Zoey est une sorte d’élue, comme toute héroïne qui se respecte. Elle grille évidemment les étapes de l’évolution normale, et cela à une vitesse considérable, elle a les faveurs de la déesse Nyx elle-même et acquiert des marques exceptionnelles (les marques sont de magnifiques tatouages sur le visage qui prennent des formes différentes selon le caractère de chacun) qui font d’elle une vampire novice toute désignée pour accomplir de grandes missions.
A la lecture de ce livre, on se plait vraiment à découvrir cette école très particulière, les cours qui y sont prodigués, mais aussi cette toute nouvelle mythologie vampirique vraiment riche et intéressante.
J’ai aussi beaucoup aimé le fait que les élèves gardent un pied dans la réalité « humaine », avec les visites parentales, les sorties shopping, etc…
Ce tome est surtout axé sur la psychologie des personnages, l’acceptation par Zoey de son nouveau statut et la découverte par le lecteur de tout son environnement (l’ancien : sa famille, son lycée, ses amis, ses ancêtres Cherokee ; le nouveau : le pensionnat, son nouveau groupe d’amis, la déesse Nyx, les cours, Aphrodite, les Filles de la Nuit, Erik…).
Le côté exceptionnel de Zoey est aussi très développé, tout comme ses nouvelles capacités en tant que vampire. Toutes les bases de l’histoire sont posées : personnages, mythologie, environnement, intrigue.
Mon bilan :
Un très bon premier tome, du genre qu’il nous tarde d’ouvrir quand on n’est pas en train de le lire.
J’ai hâte de lire le tome 2 !!

7 commentaires:

lucyspleasure a dit…

Tu me donnes envie de le lire ! Les seules histoires de vampires que j'ai lues sont celles de Stephenie Meyer...
Une erreur à réparer d'après ta critique !

Sofia a dit…

Et bien pour ta première chronique elle est très bien ! En plus j'ai eu ce livre en main hier et j'ai hésité mais la il passe de suite dans ma LAL... A bientôt :)

Marion a dit…

@Lucypleasure : J'ai aussi commencé ce genre par la lecture de la saga Twilight et depuis je n'ai plus arrêté !

@Sofia : merci beaucoup pour ton compliment ! J'espère que ce livre te plaira autant qu'à moi ! Et que mes prochaines chroniques seront à la hauteur !

LoveBooks a dit…

Ce livre est dans ma PAL ! Moi c'est une amie qui me l'a conseillé et je vois que toi aussi tu l'as apprécié ^^
Ta chronique est pas mal du tout!! ^^ J'ai hâte d'en lire de nouvelles! A+

belledenuit a dit…

Ma fille l'a lu et me l'a conseillé. Mais moi et les vampires ça fait 2. Alors j'hésite. Je n'avais pas du tout accroché au T1 de la série "La communauté du sud". Je verrai si je le tente ou pas... En tout cas, tu t'en tires très bien pour une première chronique ;)

Marion a dit…

Je n'ai pas lu la Communauté du Sud, mais à ma connaissance c'est très différent en terme de style. Tu peux tenter ;)

Luna a dit…

Je dois dire que j'aime beaucoup cette série, même si je trouve le tome 1 un peu plus superficiel que les autres, mais bon, tout cela est rattrapé par l'histoire !
J'ai eu un peu de mal à croire à l’existence des personnages, ils sont un peu trop idéalisés, c'est dommage... Je ne vois pas comment des gens comme eux (outre le fait que ce soit pour la plupart des vampires) puissent exister ! Je dois dire que ça me chagrine un peu, comme si ils étaient en papier mâché...

Cela dit, j'ai quand même apprécié ce premier tome qui est une lecture très agréable !