samedi 26 mars 2011

Damnés, de Lauren Kate

Damnés

Lauren Kate

Editions Bayard (Jeunesse)

438 pages












Résumé :

Lorsque Luce rentre à Sword & Cross, un lycée d'éducation surveillée, elle est d'emblée attirée par le ténébreux Daniel.
Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession.
Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n'arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence d'ombres, qui la poursuivent et l'inquiètent depuis l'enfance.
Tout est conçu pour que l'ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux…


Mon avis :

Tellement chroniqué, parfois plébiscité, parfois décevant, je n’ai pas résisté à la tentation de cet opus à la couverture si irrésistible, toute de douceur vêtue, et pleine de promesse. Après lecture, je peux affirmer que rarement une couverture n’a aussi bien restitué l’atmosphère d’un livre, avec tant de justesse, jusque dans les détails.

Avant d’entamer ma lecture, j’avais lu plusieurs avis négatifs sur cet ouvrage. J’avoue m’y être plongée avec l’appréhension d’en tirer moi aussi une déception. Et j’en ressors soulagée ! Loin d’être un coup de cœur, ce fut pourtant une lecture fort agréable grâce à laquelle j’ai passé un très bon moment de lecture.

Damnés nous plonge dans l’univers de Lucinda Price, 17 ans, qui se voit obligée d’intégrer un lycée de réinsertion pour adolescents à problèmes, suite au décès de son petit copain Trevor dans un incendie pour lequel on la soupçonne. Arrivée à Sword & Cross elle se rend compte à quel point son séjour ici sera morose et lugubre, à l’image de l’établissement. Mais bien vite, elle fait connaissance avec plusieurs élèves, dont deux garçons qui l’attirent tout particulièrement : Cam si prévenant et attentionné, et Daniel, si mystérieux et distant. Cela nous prépare donc à un parfait triangle amoureux.

L’ensemble du livre se déroule sur environ 3 semaines. Par conséquent, le rythme est assez lent, mais cela est voulu pour créer cette atmosphère pesante et sombre. Ambiance que j’ai d’ailleurs beaucoup aimé, très bien restituée par l’auteur. Le style est très visuel, je me représentais clairement les lieux, les personnages. Je me mettais totalement à la place de Luce.

Le rythme s’accélère sur les 50-100 dernières pages. Cependant, la fin m’a semblée trop brouillonne, vraiment peu claire. Trop de questions restent sans réponses et les quelques réponses que l’on obtient restent très floues et énigmatiques. Avec le recul, l’impression que cela me laisse n’est pas celle d’un premier tome avec son cliffhanger, mais plutôt de la première partie d’un roman dont les réponses vont venir dans les pages suivantes. Cela est vraiment très frustrant.

Par ailleurs, le prologue est vraiment de trop, il dévoile une trop grande part de l’intrigue, ce qui gâche malheureusement le plaisir de la découverte durant la lecture. En effet, plus aucune surprise ne nous attend dans ce tome et au final, le prologue ne nous permet même pas d’avoir une vision plus claire des éléments.

Ceci mis à part, j’ai vraiment pris plaisir à cette lecture et à rencontrer les différents personnages que j’ai trouvé très bien travaillés.
Luce, l’héroïne, est attachante. Ses réactions sont le plus souvent réalistes et cohérentes. La narration se positionne de son point de vue, de sorte que nous passons tout le roman en sa compagnie, et que nous découvrons en même temps qu’elle les éléments de l’intrigue.

Pour les garçons du triangle, comme c’est souvent le cas (je dois être bizarre), ma préférence ne va pas vers le même que Lucinda. Tout comme je préfère Damon à Stefan, Jacob à Edward, ici encore, j’ai nettement préféré Cam à Daniel. Bien entendu, son attitude si agréable et attentionnée envers Luce y est pour beaucoup, comparativement à Daniel si distant et même parfois méchant.

Les nouvelles copines de Luce sont aussi des personnages très intéressants, toutes très fouillées, avec une vraie personnalité propre, très approfondie : Arriane, la rebelle un peu espiègle, et Penn l’intello fouineuse et pleine de ressources !
Plusieurs autres personnages secondaires, mais qui ont tous leur importance, viennent fournir le tableau.


Mon bilan :

Au final, une agréable surprise, un très bon moment de lecture, mais pas mal de défauts, quelques lenteurs et un côté un peu brouillon dans l’intrigue de fond. Le tome 2 sera sans doute plus prometteur !

11 commentaires:

Plume a dit…

Il me tente depuis sa sortie celui-là, mais finalement vu les divers avis, je crois que je vais attendre la version poche ;)

Kayleigh a dit…

Je suis pas trop fan de ce genre d'histoires mais c'est vrai que la couverture particulièrement belle m'a fait de l'oeil :)...

Anne Sophie a dit…

il se peut que je le lise un de ces 4...

Tiboux a dit…

Dans l'ensemble, j'ai aimé ce premier tome. Et je lirai la suite sans hésiter. Ma chronique est dispo si tu le souhaites.

Je te souhaite également une bonne soirée, Tiboux.

Mivava a dit…

J'en ai pensé la même chose que toi, je suis curieuse aussi de lire le second tome =D

Anasthassia =) a dit…

J'avais eu envie de le lire à sa sortir (sa couverture trop belle y est pour quelque chose ^^) mais j'ai changé d'avis à cause de tous les avis négatifs que j'ai lu ...
Peut-être que finalement je lui donnerais sa chance ;)

isa1977 a dit…

Il faudra que je le prenne lors d'un de mes passages à la bibliothèque :)

Clairdelune a dit…

J'avais bien aimé aussi malgré les nombreux défauts du livre. On croise les doigts pour que le tome 2 soit encore meilleur :P

belledenuit a dit…

Je n'avais pas spécialement aimé. Je ne suis même pas sûre de lire le T2.

cinderella191 a dit…

Réjouissant :) J'ai hate de pouvoir le lire ;)

Luna a dit…

Cette lecture m'a été très agréable : j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Luce et de ses amis... Ce n'est pas vraiment le genre d'histoire qu'on a beaucoup l'habitude de lire en ce moment, même si on s'en rapproche, mais j'aime bien cette petite différence...
Entre Hush, Hush et Harry Potter, j'adore !