jeudi 1 septembre 2011

Les enchantements d'Ambremer, tome 1, de Pierre Pevel

Les enchantements d'Ambremer
Tome 1

Pierre Pevel

Editions Le Livre de Poche

351 pages











4ème de couverture :

Paris, 1909. La tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes se baignent dans la Seine, des farfadets se promènent dans le bois de Vincennes... et une ligne de métro relie la ville à l'OutreMonde, le pays des fées, et à sa capitale Ambremer. Louis Denizart Hippolyte Griffont est mage du Cercle Cyan, un club de gentlemen-magiciens. Chargé d'enquêter sur un trafic d'objets enchantés, il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. L'affaire est épineuse et Griffont doit affronter bien des dangers : un puissant sorcier, d'immortelles gargouilles et, par-dessus tout, l'association forcée avec Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien...


Mon avis :

Ce livre trainait dans ma PAL depuis plusieurs mois déjà. Il avait atterri là grâce à ma copine Anne-Sophie qui me l’avait offert car il figurait dans ma wish-list. Merci beaucoup d’ailleurs !

Je l’ai sorti de ma PAL car j’ai eu la chance de me procurer le tome 2 : L’élixir d’oubli. Cette acquisition a ravivé mon désir de me lancer dans cette mini série.

Je ne regrette absolument pas cette lecture, qui s’est révélée être un vrai moment de plaisir.

Je ne vous dirai rien de plus sur l’histoire car le résumé est très bien fait, il en dit suffisamment sans trop en révéler.

Pierre Pevel nous entraine dans un univers original où les parisiens partagent leur territoire avec les créatures de l’OutreMonde. On découvre aussi Ambremer, cité merveilleuse peuplée d’être féériques.

L’intrigue est excellemment menée. Complexe mais très explicite, on ne s’y perd à aucun moment. L’auteur sait amener son lecteur où bon lui semble, avec légèreté et détermination. Pierre Pevel ne manque d’ailleurs pas d’interpeller directement le lecteur à plusieurs moments du récit, créant ainsi un lien particulier, une sorte de complicité subtile et très agréable.

L’humour ne manque pas dans ce roman, qu’il s’agisse du style utilisé ou bien des interactions des personnages.


Mon bilan :

Un récit rafraichissant, une balade enchantée dans un univers hors du commun, servie par une écriture sans défaut qui se savoure délicatement.

5 commentaires:

reveline a dit…

J'avais beaucoup aimé. Tu verras "L'Elixir d'oubli" est encore meilleur !

Acr0 a dit…

Han, tu as de la chance de pouvoir poursuivre sur l'elixir d'oubli :)
Moi aussi j'avais beaucoup aimé ce livre, et quelle plume... !

Phooka a dit…

J'ai adoré ce livre moi aussi mais je n'ai pas l’élixir!! snif!

Pauline a dit…

J'ai adoré ce roman et sa suite malheureusement plus éditée :/

Malorie a dit…

Maintenant, j'ai vraiment hâte de lire, vu qu'il est dans ma PAL. Bel avis !